PepsiCo Foundation and CARE launches ‘She Feeds the World’ programme in India

La Fondation PepsiCo, la branche philanthropique de PepsiCo et de CARE, a lancé le programme « Elle nourrit le monde » en Inde pour renforcer le rôle des femmes productrices à petite échelle grâce à une formation durable et à un soutien financier.

Le programme, qui sera mis en œuvre dans les districts d’Alipurduar et de Cooch Behar au Bengale occidental, vise à atteindre plus de 48 000 femmes, hommes et enfants et à bénéficier indirectement à 150 000 personnes.

« Elle nourrit le monde » aura un impact sur les agricultrices et leurs familles dans les trois dimensions d’un système alimentaire durable, notamment économique, social et environnemental.

Au niveau économique, il renforcera la capacité des petits exploitants agricoles à améliorer leurs pratiques agricoles, à augmenter les rendements et à diversifier les moyens de subsistance pour générer des revenus plus durables.

Sur le plan social, le projet favorisera un accès plus équitable aux connaissances, aux ressources et aux marchés inclusifs pour les agriculteurs vulnérables. D’un point de vue environnemental, le projet abordera les questions de sol, d’eau, de biodiversité et d’empreinte carbone afin de minimiser l’impact sur l’écosystème naturel.

Selon Roberto Azevedo, directeur des affaires générales et président du conseil d’administration de la Fondation PepsiCo, le projet est un pilier essentiel de l’engagement pep+ (PepsiCo Positivo) de l’entreprise à diffuser des pratiques agricoles régénératives et à améliorer les moyens de subsistance de plus de 2 50 000 personnes. dans la chaîne d’approvisionnement agricole et les communautés d’ici 2030.

« Chez PepsiCo India, nous nous concentrons sur l’intégration des agriculteurs dans la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise, en les reconnaissant en tant qu’agriculteurs et en les développant en tant qu’entrepreneurs. Nous avons travaillé et interagi avec des agricultrices du Bengale occidental qui ont été des participantes actives et ont brisé les stéréotypes de genre. Nous sommes ravis d’apporter « Elle nourrit le monde » en Inde avec CARE, et nous sommes convaincus que de telles initiatives aideront davantage les agricultrices à bâtir des moyens de subsistance résilients », a déclaré Ahmed ElSheikh, président de PepsiCo India lors de l’événement de mardi.

Le Bengale occidental s’est efforcé de mettre en place une sécurité sociale pour les agriculteurs. De tels efforts conjoints de l’industrie et des communautés contribueront à conduire le changement et constituent un moyen efficace de créer une prise de conscience indispensable des ressources et des opportunités existantes et de profiter aux femmes agricultrices à petite échelle, a déclaré Sobhandeb Chattopadhyay, ministre de l’Agriculture du Bengale occidental.

Ce n’est pas la première fois que PepsiCo, le fabricant des chips de marque Lay’s, s’associe à des agricultrices. En 2019, PepsiCo et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) ont lancé le « Programme d’autonomisation économique des agricultrices » pour soutenir les femmes dans l’agriculture et aider à construire un système alimentaire plus durable.

Dans le cadre de cette initiative, PepsiCo a formé près de 1 500 agricultrices du Bengale occidental à l’agronomie de la pomme de terre et à d’autres compétences. Le programme devrait toucher plus de 300 000 femmes grâce à une participation directe et communautaire.

La société travaille actuellement avec près de 27 000 agriculteurs dans neuf États, dont 18 500 agriculteurs au Bengale occidental. Il achète environ six lakh tonnes de pommes de terre aux agriculteurs pour faire des collations.

L’objectif de ce partenariat mondial de 20 millions de dollars est de favoriser l’inclusion dans l’industrie agroalimentaire en démontrant que l’engagement actif des femmes en tant que moteurs essentiels de la stratégie d’approvisionnement de l’entreprise conduit à de meilleurs résultats commerciaux. Des plans sont en cours pour reproduire le programme dans l’Uttar Pradesh.

Source