No more cash payments for SGR trains

Le transport

Plus de paiements en espèces pour les trains SGR


sgr-p

Les passagers montent à bord du train au terminal de Nairobi. PHOTO DE FICHIER | NMG

Les passagers utilisant des trains à écartement standard (SGR) ne pourront plus payer en espèces à partir de mercredi de la semaine prochaine, limitant leurs options au mobile money et aux cartes électroniques.

Dans un avis public publié mardi, la Kenya Railways Corporation (KRC) a déclaré que les voyageurs pouvaient payer via M-Pesa de Safaricom ou avec des cartes de débit et de crédit.

« Nous souhaitons informer nos clients et le grand public qu’à compter du 1er février 2023, nous n’accepterons plus d’espèces pour l’achat de billets dans toutes les stations-service passagers de Madaraka Express », indique l’avis.

Le passage au cashless est destiné à améliorer l’efficacité du processus de billetterie et à renforcer la sécurité en réduisant le risque de fraude.

Cette décision est également conforme au plan du gouvernement visant à numériser les services pour améliorer la prestation et élargir l’assiette fiscale.

Actuellement, le service SGR facture 1 000 shillings pour les billets en classe économique et 3 000 shillings pour les billets en première classe entre Nairobi et Mombasa.

Le service de passagers Madaraka Express est opérationnel depuis le 1er juin 2018. Il transporte des passagers entre Mombasa et la gare de Suswa avec des escales à Mariakani, Miasenyi, Voi, Mtito Andei, Kibwezi, Emali, Athi River, Nairobi Terminus, Ongata Rongai, Ngong, et les gares de Maai Mahiu.

Source